Boucles d’or

Un Noël, puis un bébé. Un bébé aux boucles d’or, au rire extraordinaire et au cœur généreux. De beaux yeux malicieux, un grain de beauté sous le nez, des blagues parfois douteuses et de l’amour. Des mots ne suffisent pas pour te définir; tu es Mlle Fanta, tu es Jeanne, Jeannette, une géniale assistante bloguistique, ma sœur, une amie…

jeanne 💙.png

En quelques chiffres (parce que j’aime les choses bien ordonnées) (et oui maman j’ai déjà anticipé le « à part ta chambre ma chérie » :D) : 79 456 disputes, 5 fois plus de fous rires et 2 782 vêtements piqués. On a passé 255 heures devant The Voice à commenter chacun des candidats _quelle famille de commères on est ^^_ et on est parties dans des délires que personne ne comprenait plus d’une fois 😉

Tu es Boucles d’or, ne perd jamais ton insouciance (mais attention fais gaffe à ne pas aller t’endormir chez des ours !). Lorsque tu m’as demandé cet article, une nuit à la lumière d’une lampe Décathlon rechargeable, j’ai longtemps hésité mais je l’ai fait, je te le dois bien ! 😉 Parfois, les gens disent qu’Internet divise les gens (oui cette phrase est très moche), je trouve ça faux : jamais, au grand jamais je n’aurai eu le courage de te dire tout ce que je tapote ici et pourtant tout est vrai, quand tu auras lu tout ça sur ton téléphone à la coque licorne-pailletée j’espère qu’on se fera un énorme câlin ou juste qu’on échangera un regard qui fait du bien, en se promettant qu’on se disputera plus même si ça n’arrivera jamais !

Voilà 11 ans qu’on est colocs, que j’entends ton petit (et bruyant) ronflement chaque nuit. J’apprécie ton entrain, j’affectionne ta Polnareff (celle qui se forme quand tu t’es pas coiffée depuis 3 jours), je kiffe tous les commentaires farfelus que tu fais ici et j’adore ta folie, la plus belle des folies, mais par dessus tout, je t’aime toi 💙

C’est pourquoi je te dédie ces 345 mots. Pas plus parce que sinon je sais que tu ne liras pas jusqu’au bout l’article. En fait, je crois qu’il n’en suffisait que 3 : I love you !